Les Coulisses du film

ENG

Ils parlent de nous

WAC*CinemaWoman | CaminoNomada | Longueurd’Ondes | PVtistes.net

L’étudiantVoyageur | L’EstRépublicain | WHV.fr | TiphandTrips

« Nous avons beaucoup, beaucoup aimé. Très juste, simple et authentique. J’ai du mal à trouver les mots, c’est fou comme ça m’a touchée, j’ai eu l’impression de revivre de “mon” PVT en Nouvelle-Zélande, dans les émotions, c’est ce qui compte. » Anne de Vreyer – Camino Nomada

« J’aurais tellement aimé vous rencontrer à ce moment là et faire partie de l’équipe de ce film, avec vous » TiphandTrips

« C’est un film optimiste, humaniste et poétique. Un parcours initiatique. » Claude Barreau – Artiste

 

WORKING HOLIDAY VISA15

– le film
Working Holiday Visa est un long-métrage qui raconte les aventures d’un voyageur parti en Nouvelle-Zélande avec un « Permis vacances travail ». C’est un road-movie largement inspiré de faits réels.

– le Permis Vacances Travail (PVT) pour mieux comprendre :
Le visa « Working Holiday » permet de voyager et de travailler à l’autre bout du monde pour un an. Des centaines de milliers de jeunes qui ont entre 18-30 ans se lancent dans cette aventure. Au total 58 pays ouvrent leurs frontières, parmi eux : l’Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande, le Japon, l’Argentine etc. La facilité d’obtention du visa contribue à son succès : via internet et pour une centaine d’euros, on peut être propulsé en quelques jours à l’autre bout du monde.

WORKING HOLIDAY VISA18

– naissance du film

Ça faisait quelques mois qu’on était sur les routes, dans ce nouveau pays : la Nouvelle-Zélande. On avait tout quitté et tout vendu, on était parti sans faire de plans. Une envie de changement, de prendre du recul.
Des Kiwis (surnom des Néo-Zélandais), des voyageurs, des arnaques aux belles rencontres, le changement de rythme, le changement de vie, le temps qui passe, tout ça on commençait à bien le ressentir.
On a découvert un visage singulier de ce type d’aventure encore assez méconnue. C’est pour témoigner de cette expérience, qu’on a décidé de faire ce film.

– synopsis
Steffen voyage en Nouvelle-Zélande pour quelques mois avec un working holiday visa. Mais suite à un évènement inattendu, il abandonne son van et s’enfuit tout nu dans la nature. En questionnement sur le sens que prenait sa vie, avec ce trip initiatique, il découvre une vie faite de peu et de rencontres. Ce voyage va le transformer.

WORKING HOLIDAY VISA11

Le film Working Holiday Visa 
fait découvrir cette façon de voyager mais aussi une face actuelle de l’immigration. 
– aucun long métrage n’a jamais traité de ce sujet
Il y a peu d’informations disponibles sur ce phénomène mis à part quelques sites et blogs. Tandis que les médias traditionnels ne s’y sont pas vraiment encore intéressés.
Nous voulons offrir un regard équilibré et original sur ce type de voyage. Ce film permettra donc de découvrir mais également de se remémorer ou encore de partager cette expérience.
Cette histoire donne un aperçu de l’immigration actuelle. C’est aussi un moyen de mettre en garde contre certaines escroqueries dans l’espoir de faire réagir les autorités locales pour qu’elles encadrent et protègent mieux les travailleurs étrangers.
Enfin, il s’agit de donner à quiconque l’envie de tenter l’aventure car on veut aussi témoigner du fait que partir ailleurs peut apporter un éclairage nouveau sur nos vies et ce que nous sommes.

WORKING HOLIDAY VISA24

– film concept : une fiction-documentaire
Ce long métrage est un mélange de fiction et de documentaire. Une même histoire, deux genres pour l’exprimer, l’ensemble forme un tout ininterrompu et cohérent.
Bien que cette histoire soit inspirée de faits réels, la fiction nous permet d’exprimer notre imaginaire et notre sensibilité. Ainsi, nous pouvons assumer une part de subjectivité.
Parallèlement, nous avons souhaité faire un traitement documentaire de ce sujet car nous considérons que certaines situations sont alarmantes et qu’il est alors important de les ancrer dans le réel pour que ces faits soient au mieux considérés. Nous ne voulions pas dénaturer certains témoignages qui trouvent leur force dans leur authenticité.
Enfin, d’un point de vue artistique, il s’agit de reposer la question « qu’est-ce qui témoigne le mieux d’une réalité : le documentaire ou la fiction? ». C’est ce que nous avons tenté, par cette forme singulière, de questionner.

WORKING HOLIDAY VISA26